Skip to main content
Constantine et son café (fond sombre)

Energy Games #2 - Musclez vos performances thermiques en 5 exercices ultra-simples !

Pas d’économie d’énergie sans baisser le chauffage : c’est le B.A.-BA de la sobriété. Car le chauffage, c’est 66% de la consommation d’un foyer ! Mais alors, comment faire pour passer l’hiver sans grelotter ? Les vrais champions de la déconso’ nous partagent leurs astuces…

#1 - Choisir la bonne température

La température ne se règle pas au doigt mouillé ! Alors hop hop hop : on se munit d’un thermomètre ou, mieux, d’un thermostat, pour vraiment contrôler ses radiateurs. Idéalement, les pièces occupées devraient être chauffées à 19° ; la nuit, votre sommeil sera même plus doux si votre chambre est à 17° - c’est également la température idéale pour les pièces un peu secondaires, comme l’arrière-cuisine ou les chambres non-occupées.

Pensez- bien à baisser le chauffage quand vous vous absentez, mais aussi chaque fois que le temps est bon pendant les demi-saisons. Rien ne sert de chauffer s’il fait 18° dehors. 

Et rappelez-vous : chaque petit effort compte. Par exemple, en baissant votre chauffage de seulement 1°, vous ferez 7% d’économies sur votre facture annuelle.

#2 - Renforcez votre isolation sans faire de travaux

En France, on estime que 7 millions de logements sont particulièrement mal isolés - soit 20% d’entre eux ! Et la chaleur s'échappe de partout : 25% par le toit, 20% par les murs, 7% par le sol… Pourtant, tout le monde n’a pas les moyens de faire des travaux ; surtout quand on est jeune et locataire. Heureusement, même dans ce cas, il existe des petites astuces pour améliorer votre confort. 

Saviez-vous, par exemple, que les surfaces froides “aspirent” la chaleur de votre corps ? Du coup, même si l’air ambiant est à 20°, la proximité d’une paroi à 14°  fera chuter la température ressentie à 17°. Voilà pourquoi il est utile de vous calfeutrer avec des matériaux chauds : des tapis sur le sol, des rideaux épais sur les murs, et pourquoi pas, des films de survitrage sur vos fenêtres - ce sont de simples plastiques isolants transparents qui s’achètent dans tous les magasins de bricolage.

#3 - Aidez vos radiateurs

L’air chaud est plus léger que l’air froid ; le premier monte au plafond quand le second tombe au sol. En réchauffant l’air froid, le radiateur crée donc un grand mouvement de circulation de l’air. Mais pour être efficace, il ne faut pas entraver l’arrivée d’air froid au niveau du sol (par exemple en posant des objets devant le radiateur, ou pire, un meuble juste devant), et ne pas bloquer la sortie d’air chaud par le haut (par exemple avec une étagère sur le mur au dessus du radiateur). Ainsi, le radiateur pourra déployer sa pleine puissance !

Vous vous chauffez au gaz ? Pensez à purger vos radiateurs !

Au fil du temps, des bulles d'air peuvent s'immiscer dans les radiateurs et réduire fortement leur efficacité ; ce sont ces bulles qui produisent les bruits de gargouillements. Pour s'en débarrasser, il va falloir purger vos appareils. Voici comment.

  1. Coupez votre chaudière pendant 15 minutes et vérifiez que les radiateurs ne soient plus chauds. 

  2. Placez un récipient sous la vis de purge, située sur le côté. 

  3. Dévissez la vis de purge et laissez couler l'eau dans le récipient. 

  4. Quand l'air et l'eau ont été entièrement libérés, resserrez la vis de purge. 

  5. Répétez l'opération sur tous vos radiateurs (en commençant par ceux qui sont plus proches de la chaudière). 

  6. Remettez la chaudière en marche, en ouvrant le robinet de remplissage pour qu'elle se remplisse d'eau jusqu’à ce que l'aiguille atteigne la bonne pression (entre 1 et 1,5 bar pour un logement simple, entre 1,8 et 2 bars pour un logement avec étage)

En cas de doute, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel !

#4 - Bloquer les courants d’air 

Sus aux courants d’air ! Bloquez-les, par exemple, avec des coupe-froid placés au pied des portes. Il pourrait être utile aussi de refaire les joints de vos fenêtres : en mousse, en plastique, en caoutchouc... Il existe différents modèles, selon votre budget et vos capacités de bricolage  - demandez conseil en magasin.

S’il faut limiter les courants d’air, rappelez- vous qu’il est tout de même important d’aérer votre logement, notamment pour en chasser l’humidité, qui génère de l'inconfort et augmente la sensation de froid. Ouvrez donc vos fenêtres entre 5 et 10 minutes par jour. Pas plus, pas moins ; c’est suffisant !

#5 - Se réchauffer sans chauffage

Augmenter concrètement la température de votre logement, sans utiliser le chauffage ? C’est possible ! Aidez vous par exemple du soleil en ouvrant bien tous les volets des fenêtres orientées Sud-Ouest ; au contraire, chaque soir, pensez bien à les fermer pour conserver la chaleur à l’intérieur. 

En même temps, n’hésitez pas à bien vous couvrir. Non, ce n’est pas honteux de porter un pull à la maison. Tout le contraire ! La sobriété, c’est le lifestyle de demain. D’ailleurs, la bouillotte sera bientôt l'accessoire mode le plus couru des soirées sous la couette.

Par contre, méfiez-vous des boissons chaudes qui provoquent la sudation, et donc, paradoxalement, poussent notre corps à se rafraîchir. De même, si l’alcool donne une impression de chaleur, il provoque en fait une baisse de notre température interne.


Et vous, vous connaissez des astuces originales pour dégommer vos factures de chauffage ? Dites-les en commentaires ou bien envoyez-les à benjamin.stock@octoenergy.com ; nous les partagerons peut-être dans de futurs articles !

Nom

Rôle

Publié le 01 février 2023

Retour au blog