Skip to main content
femme entourée de cartons

Je déménage, en vert !

C’est décidé, on déménage ! Fini la grande ville, à nous la campagne, l’air pur et les petits oiseaux sous la fenêtre. Mais si on veut préserver cette belle nature, il y a quelques bons réflexes à avoir avant de prendre le large. Voici 5 conseils pour un déménagement éco-responsable sans stress.

Déménagement écologique : je pense donc je tri

Vous allez déménager, c’est génial. Mais comme les 3 millions de Français·es qui changent de logement chaque année, vous sentez l’angoisse monter, l’angoisse du rangement de l’appartement ou de la maison que vous allez quitter. Que faire de toutes ces affaires ? De ces cartons bien planqués à la cave, que vous n’avez pas ouverts depuis… votre dernier déménagement ? De tous ces objets « qui pourraient servir un jour », mais qui n’ont jamais servi en dix ans ? Et de ces meubles « pas si mal », mais que vous ne voyez surtout pas dans votre prochain intérieur ? On jette tout ? Bien sûr que non !

On trie, on donne ou on revend : tous ces beaux objets méritent une seconde vie hors des placards, donnez-leur des ailes, laissez-les quitter le nid et s’envoler à la découverte du monde… Ils pourraient être utiles à d’autres personnes. Et puis ça fait un bien fou de trier. Vous verrez, vous vous sentirez tout léger après cette rude épreuve. Et votre déménagement aussi ! Mais il faut être réaliste : pour trier, il faut du temps. Beaucoup de temps, surtout si on retombe sur des vielles photos du lycée qu’on veut envoyer à notre amie Lucie qu’on a perdue de vue mais que ça ferait bien marrer.

Ensuite, plusieurs options s’offrent à vous selon votre degré de patience. Le plus rapide : apporter tous vos vêtements, ustensiles, meubles, etc. dans la recyclerie la plus proche de chez vous ou chez Emmaüs, le Secours Populaire ou d’autres associations caritatives qui possèdent des points de dépôt un peu partout en France pour recueillir les dons. Si vous avez la flemme de tout porter, un peu plus de temps ou envie de tirer quelques sous de tous ces objets, vous pouvez organiser un « vide maison » chez vous en y conviant des proches et des ami·es d’ami·es ou mettre vos objets en vente sur Le Bon Coin ou d’autres sites de vente entre particuliers comme Uzed. Il existe aussi des sites de don comme donnons.org ou jedonne.fr.

Et si à l’issue de tout ça, s’il vous reste encore des objets sur les bras, pensez au recyclage ! Les ressourceries s’occupent de réparer et de récupérer les pièces et matériaux utiles des appareils qui peuvent servir à d’autres. Et si l’objet ne fonctionne plus et n’est pas réparable, apportez-le en déchetterie, où sera recyclé en bonne et due forme, ou faites appel au service de ramassage des encombrants de votre mairie ou d’une association caritative, qui sont généralement gratuits.

Emballez zéro déchet, c’est pesé !

Premier réflexe : remplissez toutes les valises, sacs et caisses que vous avez déjà chez vous ou que des proches peuvent vous prêter. Ce serait un comble de faire un carton de sacs vides à la fin de votre rangement, non ? Pour le reste, il existe aussi des sociétés de locations de caisses de déménagement que vous pouvez trouver en ligne comme Bac Eco à Nantes par exemple, qui propose des bacs rigide en plastique 100% recyclés et recyclables fabriqués en France.

Si malgré tout vous avez besoin de cartons, pensez économie circulaire ! Le carton est un matériau recyclable, certes, mais cela consomme toujours moins d’énergie de ne pas produire un objet que de le recycler. Et pour les cartons c’est très simple, il y en a partout. Chez le commerçant du coin qui vient de recevoir sa dernière livraison et qui sera ravi que vous le débarrassiez de cette masse d’emballages devenus inutiles… Sur le trottoir, le jour du ramassage des encombrants ou même des poubelles jaunes, quand votre nouveau ex-voisin qui vient lui-même de déménager y dépose une pile de cartons tout fringants…

Et si vous n’aimez pas faire les poubelles, il y a des associations qui s’occupent de récupérer des cartons d’occasion et de les reconditionner pour leur donner une seconde vie, comme Carton plein en région parisienne par exemple. Pour poursuivre le cycle des réincarnation, quand votre déménagement sera terminé, pensez vous aussi à mettre vos cartons à disposition de nouveaux nomades. Et quand ils seront vraiment abîmés et incapables de supporter le contenu d’une énième bibliothèque, là, oui, ils trouveront toute leur place dans la poubelle jaune pour être recyclés. A moins que votre plus jeune enfant ait envie de vous fabriquer un joli luminaire un carton mâché ?

Autre détail qui peut avoir son importance vu le nombre de kilomètres qui en sont déroulés à chaque déménagement : le scotch. Il existe des scotchs fabriqués à partir de matériaux recyclés et recyclables, mais le mieux reste toujours de l’utiliser avec parcimonie et de lui préférer une bonne vieille ficelle. Cela vous permettra au passage de réviser vos noeuds en boucle et demi-clef !

Pour emballer ce qui est fragile, c’est dur, mais il va falloir renoncer au papier bulle… Vous le voyez comme un anti-stress ou un moyen d’occuper vos enfants pendant le rangement ? En réalité, c’est juste un vilain bout de plastique. Une fois encore, il en existe des versions biodégradables. Mais c’est tellement simple de s’en passer en enroulant vos objets dans du linge de maison ou des vêtements épais, qu’il sera vite oublié ! Vos verres, vases ou miroir feront caisse commune avec votre couette, quelques vieux journaux et une pile de pulls, et le tour est joué !

déménagement

Déplacer des montagnes

Maintenant que tous vos sacs et cartons sont ingénieusement empilés dans votre salon, il est temps de les transporter vers leur nouvelle demeure. En ce lundi matin 7h10, vous n’avez pas réussi à mobiliser des foules d’ami·es pour vous aider à descendre vos cinq étages sans ascenseur ? Pas de panique, dans la plupart des grandes villes de France, des associations ou des petites entreprises de l’économie sociale et solidaire comme Lulu dans ma rue ou JeMoove proposent la mise en contact avec des voisin·es costauds pour vous donner un coup de main.

Vous déménagez à quelques rues de votre ancien chez vous ? En ville, pour de petites distances, vous pouvez opter pour un déménagement écologique à vélo avec l’association Carton Plein, celle-la même qui vous a fourni des cartons réemployés à Paris, ou Toutenvelo, à Rennes, Marseille, La Rochelle, Grenoble, Caen et Rouen. Ces déménageur·euses transportent des montagnes de cartons avec un vélo électrique équipé d’une remorque, c’est écologique et pratique !

Mais Paris – Bibiche en Moselle à vélo avec tout votre barda sur le dos, c’est une autre affaire… Comment limiter son impact carbone pour un transport longue distance ? Plusieurs options s’offrent à vous. Tout d’abord, le groupage. C’est un peu le co-voiturage du déménagement. Le transporteur optimise son déplacement en mutualisant les déménagements de plusieurs personnes. Cela limite le nombre de trajets en camion et tout le monde s’y retrouve financièrement. De plus en plus d’entreprise proposent cette solution en ligne.

Vous ne trouvez personne qui va s’installer en Moselle en plein hiver ? Choisissez alors une société de déménagement ayant une démarche environnementale : véhicules électriques, hybrides ou au biocarburant, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de votre trajet par rapport à un camion classique. De même si vous louez vous même un camion. Il vous faudra déterminer le plus précisement possible le volume nécessaire pour éviter de faire rouler inutilement un gros véhicule qui consommera beaucoup d’essence. Alors un frigo = 1,2 m³ + le lave-vaisselle : 0,4 m³ + …

Déménagement écolo : nettoyer sans polluer

La remorque est chargée ? Pas si vite, avant de partir, il va falloir nettoyer votre ancien logement… Après quelques années à mettre la poussière sous le tapis, vous savez que pour récupérer votre caution, il va falloir mettre la main à la serpillière. Quelle galère, nettoyer pour ne même pas en profiter… Bref, on est vite tenté·e d’utiliser des produits bien corrosifs avec un parfum « de propre » très puissant, qui, en un coup d’éponge cacheront la misère. Mais est-ce vraiment une bonne idée d’imposer ça à vos petits poumons et à vos douces mains ?

En France, 7 ménages sur 10 utilisent de l’eau de javel pour nettoyer. Or, l’eau de Javel augmente les risques pour les enfants de développer des infections respiratoires, selon une Étude de Lidia Casa et al, Université catholique de Louvain de 2015. Heureusement il existe des écolabels pour presque tous les produits ménagers : nettoyant multi-usages, WC, sol, vitres, liquide vaisselle, lessive, etc.

Mais le plus simple, efficace, écologique et économique c’est de préparer soi-même son cocktail magique : un mélange de savon noir (qui décape et dégraisse), de vinaigre blanc (qui nettoie les surfaces et absorbe les odeurs), de bicarbonate de soude (qui nettoie les surfaces et permet de déboucher les canalisations) et de citron (qui désinfecte et désodorise). Et d’utiliser autant que possible des solutions de nettoyage qui n’émettent pas de substances toxiques : nettoyage vapeur, chiffons microfibres, chiffon humide, etc., dans votre ancien logement, comme dans le nouveau !

nettoyage

Des fournisseurs verts tu choisiras

Vous êtes prêt·e à quitter le navire pour rejoindre votre nouveau paradis. Mais ce serait dommage d’arriver dans le noir et dans le froid d’une nuit d’hiver. Quand votre date de départ est fixée, pensez à résilier vos contrats d’électricité, de gaz, de téléphone et internet, assurance habitation etc. et à en ouvrir à la nouvelle adresse. On vous dit tout sur les démarches déménagement à suivre pas ici.

C’est en effet le moment de bien choisir ses fournisseurs ! Prenez donc le temps de vous renseigner sur les offres d’électricité et de gaz issus des énergies renouvelables. Chez Octopus Energy nous vous proposons une électricité verte, française et d’intérêt général. En choisissant Octopus Energy, vous participez à la transition énergétique en investissant dans les énergies de demain. Et comme nous pensons que la meilleure électricité c’est celle que l’on ne consomme pas, nous vous accompagnons pour limiter votre consommation et vos efforts sont récompensés par une cagnotte pour chaque kw/h économisé.

De même, il existe des fournisseurs d’accès internet associatifs, auxquels il est possible d’adhérer localement et qui permettent de contourner les fournisseurs marchands classiques, pour promouvoir les valeurs de solidarité et de défense de la neutralité du Net. On peut citer en exemple le pionnier French Data Network  ou encore le Sameswireless, une association qui fournit près de 150 foyers de la commune de Sames dans les Pyrénées-Atlantiques. Bien sûr, choisir un fournisseur d’accès à Internet le plus écologique possible est tout à fait louable, mais il ne faut pas oublier que pour réduire l’impact environnemental d’internet, il faut avant tout réduire notre consommation !

C’est enthousiasmant tout ça non ? Ce n’est vraiment pas compliqué de déménager écolo ! Alors partagez ces astuces à vos proches qui seront ravi·es de limiter le gaspillage et leurs émissions carbone lors d’un prochain déménagement. Et rendez-vous sur notre blog pour trouver plein d’astuces pour vos travaux et votre emménagement. Bonne installation !

Benjamin

concepteur-rédacteur

Publié le 11 juin 2021

Retour au blog