Skip to main content
femme qui porte un carton de déménagement

Déménager seul … et sans galère !

Plus on est de fous, plus on rit. Quoique… Quand il s’agit d’aider un ami pour son déménagement, la poilade n’est pas garantie. Et bizarrement, plus personne n’est disponible pour un coup de main ! Heureusement, il est tout à fait possible de gérer son déménagement seul, de A à Z, sans ennuyer ses amis, ni faire appel à des professionnels. C’est même une solution très économique et pas désagréable, à condition d’avoir un peu d’organisation.

Attention néanmoins : cette solution convient à celles et ceux qui passent d’un petit logement à un autre, en particulier s’il s’agit de logements meublés. Car porter des étagères ou des frigos par la seule force de vos bras, dans un escalier raide et sur plusieurs étages, n’est pas vraiment une idée recommandable…

Les autres trouveront dans cet article toutes les astuces et les étapes à suivre pour déménager tout seul, sans stress et sans encombre.

cartons de déménagement

Déménager seul·e : la meilleure façon de faire des économies… sans se fâcher avec ses ami·e·s !

Déménagement seul·e : le volet administratif

Coups de fils, papiers à remplir, administrations à contacter… Voilà des activités solitaires quoi qu’il arrive. Et ça tombe bien. Car le déménagement implique son lot de (petites) tracasseries bureaucratiques. Les voici.

Poser son préavis

Avant de déménager, le locataire  doit envoyer une lettre par écrit, à son bailleur, pour résilier le contrat qui les lie. Vous trouverez des modèles de ces lettres standards sur Internet – par exemple sur le site service-public.fr

En règle générale, le locataire doit se signaler un mois à l’avance dans le cas d’un logement meublé, et trois mois à l’avance dans le cas d’un logement non-meublé.

Il existe néanmoins une exception pour les “zones tendues” (dans le cœur des grandes villes) où le délai est raccourci à 1 mois dans tous les cas. Encore une fois, il suffit de se renseigner sur service-public.fr pour savoir si votre logement se trouve dans une telle zone.

Les administrations publiques

Pensez à prévenir les différentes administrations de votre déménagement. Désormais, pour chacune d’entre-elles, cette formalité s’effectue via Internet.

Il faudra par exemple prévoir une redirection de courrier sur le site La Poste, mais aussi changer votre adresse pour les Listes Électorales et les Impôts sur le site service-public.fr

D’ailleurs, à propos d’administration publique : saviez-vous qu’il existait des aides au déménagement ? Ces aides concernent notamment les femmes enceintes, parents d’au moins 3 enfants, et ayant droit à l’APL ou à l’ALF pour leur nouveau logement. Si vous correspondez à l’une de ces situations, vous pouvez postuler pour une prime de déménagement à la CAF, directement sur son site Internet.

Enfin, n’hésitez pas à poser la question à votre employeur. Dans certaines grandes entreprises, il existe également des aides au déménagement.

Déménager seul·e : n’oubliez pas l’énergie !

Ah, la paperasse : quel cauchemar… Un déménagement implique de modifier les contrats d’assurance, les abonnements Internet, et tutti quanti… Heureusement, pour l’énergie, c’est simple comme bonjour. Il vous suffit de quelques secondes pour ouvrir un nouveau contrat d’électricité en cas de déménagement. Il vous suffira généralement, pour cela, d’un RIB, de votre future adresse et du futur PDL (Point de Livraison, inscrit sur le compteur si c’est un Linky). C’est tout !

D’ailleurs, si vous déménagez, c’est que vous prenez un nouveau départ… Pourquoi ne pas changer de fournisseur et passer carrément chez un fournisseur d’énergie verte ? C’est l’occasion de faire un geste pour la planète.

pile de cartons de déménagement

Petite astuce : notez au feutre le contenu de chaque carton ! Ce sera très utile au moment du déchargement.

Je déménage seul·e : je prépare le jour J

Le secret d’un déménagement réussi ? L’an-ti-ci-pa-tion ! Il faut s’y prendre méthodiquement, et bien à l’avance. Voici les points clefs à ne pas oublier.

Louer un véhicule pour votre déménagement

À moins de faire plusieurs allers-retours assez pénibles, mieux vaut se passer de votre voiture habituelle et louer un utilitaire pour votre déménagement. Pour être certain d’avoir le bon modèle, contactez votre loueur environ trois mois à l’avance. Il peut s’agir d’une société spécialisée, d’un hypermarché (ils sont nombreux à proposer des locations d’utilitaires), ou même d’une solution plus économique, comme louer la voiture d’un particulier via des applications comme Drivy ou Ouicar.

Normalement, si vous déménagez seul·e, le véhicule idéal fera 3m³ ou 6m³. Au-delà, c’est probablement que vous surestimez vos forces – il vaudra mieux se faire aider par des amis ou des professionnels.

Enfin, si votre futur logement se trouve dans une zone très dense et très active, ou par exemple dans une ruelle à sens unique, n’hésitez pas à réserver votre place de stationnement à l’avance, par exemple en “bloquant” cet espace avec votre voiture habituelle la veille au soir.

Le grand bal des cartons

Qui dit déménagement, dit cartons ! Préparez les bien à l’avance : on a tendance à sous-estimer le temps nécessaire pour un emballage consciencieux…

Pour commencer, achetez vos cartons dans une boutique de bricolage et matériaux, ou bien sur Internet. Combien ? Un calcul approximatif consiste à dire qu’il faut en moyenne un carton par mètre carré de logement. N’hésitez pas à doubler ce chiffre si vous êtes du genre bibelots et déco !

Au moment de faire vos cartons, n’oubliez jamais que vous devrez les porter seul. Essayez donc de mettre, dans chaque carton, un mélange d’objets lourds et d’objets légers, pour optimiser le volume et le poids à la fois. Par ailleurs, ne laissez jamais d’espace vide dans vos cartons car vos objets pourraient s’abîmer ; comblez-les avec du papier bulle ou du papier journal. Enfin, fermez bien vos cartons avec de multiples couches de scotch épais – on ne sait jamais…

Vous êtes fin prêt pour le jour J ! Ne vous reste plus qu’à passer une bonne nuit de sommeil, et de manger quelque chose de solide comme un bon sportif !

Au fait, saviez-vous qu’il était parfois possible de prendre un “congé déménagement ? Une bonne solution pour déménager en toute sérénité, sans se presser, et en évitant la circulation maximale sur les routes en plein week-end.

Benjamin

concepteur-rédacteur

Publié le 23 juillet 2021

Retour au blog