Skip to main content
Octopus : un acteur ancré dans les territoires

Comment l'énergie peut-elle être "locale" - et pourquoi c'est important ?

Pourquoi faudrait-il préférer l'électricité française aux autres ? Et serait-il possible de produire à des échelles plus petites encore – régionales, ou communales ? Chez Octopus Energy, en tout cas, c’est la vision d’avenir que nous défendons.

L’énergie locale offre les meilleures garanties écologiques

En Europe, un fournisseur peut acheter de l’électricité n’importe où, puis la vendre à n’importe qui. Pourtant, dans les faits, l’électricité n’est pas vraiment importée ou exportée. La seule chose qui circule, c’est l’argent… Ainsi, le pouvoir du consommateur revient à choisir le lieu de production et le type de centrale qu’il finance. Le problème, c’est que certains fournisseurs achètent l’énergie verte dans des pays où elle est abondante, ou rentable depuis longtemps : du coup, rien ne change. L’argent dépensé conforte seulement les acteurs historiques et bien en place. Aucune nouvelle infrastructure n’est construite. Donc, les énergies vertes ne progressent pas d’un pouce.

Au contraire, un fournisseur d'électricité "vraiment verte" devrait veiller à ce que ses investissements fassent une vraie différence, que chaque euro dépensé serve à construire (ou maintenir) des centrales solaires, éoliennes, hydrauliques, pour faire reculer les énergies fossiles ou nucléaires. Par conséquent, un fournisseur français devrait logiquement se concentrer sur l’achat d’énergie française, puisque les énergies renouvelables comptent à peine pour 17% de notre mix-électrique.

De plus, les normes environnementales ne sont pas identiques dans tous les pays. Une éolienne en France n’a pas le même impact carbone qu’une éolienne en Chine ! Par exemple, à partir de 2024, toutes les nouvelles éoliennes françaises devront être recyclables ou réutilisables à 95% (pourcentage calculé sur la masse totale de la centrale). Autre exemple : l’utilisation des métaux rares dans les batteries et les panneaux photovoltaïque, de même que leur recyclage, sont régis par des normes européennes. Quant aux centrales hydrauliques, leur construction chez nous est strictement encadrée, tandis que les “passes à poisson” (qui permettent à la faune de maintenir une activité normale) sont devenues obligatoires – un mal que ne se donnent pas tous les pays… 

éolienne octopus

L’énergie locale est bonne pour l’économie

En France, le secteur de l’énergie représente au moins 211 000 salariés (en équivalent temps plein), soit près d’1% des emplois dans le pays. La filière des énergies renouvelables, selon l’ADEME, représenterait à elle seule 79 000 salaires. Et le secteur ne connaît pas la crise, notamment grâce à la forte croissance du solaire et de l’éolien. Ainsi, quand on achète son électricité localement, on favorise un secteur dynamique, on crée de l’emploi et, par vase communiquant, on abonde au budget de l’Etat.

Et puis, comme pour n’importe quel produit, acheter son énergie localement permet de savoir, plus précisément, où va notre argent. En choisissant des producteurs d’électricité locaux et de petite taille, on est certain de rémunérer les habitants de la région et donc de nourrir le cercle vertueux de l’économie locale. Mieux : on sait que notre argent ne partira pas à l’étranger, dans les circuits opaques et compliqués d’une multinationale, pouvant facilement alimenter la spéculation financière - ou pire, des comptes astucieusement cachés dans les paradis fiscaux.

Enfin, financer la construction de petites centrales locales, c’est aussi la meilleure façon d’assurer son indépendance énergétique. Par exemple, un village alimenté par une micro-centrale hydraulique, en contrebas de sa rivière, peut observer sans sourciller le tumulte du monde extérieur – les risques politiques, économiques, les embargos et les pénuries ne le concernent plus !

Une éolienne aux couleurs de la France

Il ne s'agit pas d'un trucage, mais bien d'une projection lumineuse (temporaire) sur l'une de nos éoliennes !

Chez Octopus Energy, nous garantissons une énergie 100% made in France ! Et chaque fois que possible, nous privilégions les producteurs situés au plus près de votre foyer… Pour une transparence maximum et pour un impact écologique minimum.

Notre but ? Participer à la naissance d’un véritable mouvement ; à la fois vert, collectif et bien ancré dans les territoires.

Bandeau de fin d'article

Benjamin

concepteur-rédacteur

Publié le 30 janvier 2023

Retour au blog