Skip to main content
L'énergie verte... et locale !

C'est quoi, l'énergie verte ?

Chez Octopus, nous produisons et fournissons une énergie 100% verte. Mais de quoi s'agit-il vraiment ?

L'énergie verte, c'est pas des salades

On l'appelle "énergie verte", ou parfois "énergie renouvelable", et c'est kif-kif. Dans tous les cas, elle est alimentée par une source inépuisable (à l'échelle du temps humain) comme le vent, le soleil ou l'eau.

La plupart du temps, les énergies vertes sont converties puis transportées sous forme d'électricité. C'est par exemple à ça que servent les éoliennes, les panneaux solaires, ou les centrales hydrauliques. D'autres sources d'énergie verte sont plutôt utilisées de manière brute pour le chauffage ; c'est le cas de géothermie ou de la biomasse.

Les énergies vertes ont plein d'avantages. D'abord, comme elles s'appuient sur des ressources naturelles inépuisables, elles permettent aux populations d'organiser leur indépendance énergétique. Au contraire, les énergies fossiles sont réparties de manière très inéquitables sur la planète, avantageant certains pays et générant des tensions politiques. Plus le temps passe et plus ces énergies fossiles sont rares, difficiles et chères d'accès ; d'ailleurs, que ferons-nous quand elles auront complètement disparu ?

De plus, même si aucune énergie n'est écologiquement parfaite, les énergies vertes sont globalement beaucoup moins polluantes que les énergies fossiles comme le pétrole ou le charbon. Place aux comparatifs...

Type de centraleQuantité de carbone émise* (gCO2e/KWh)
Charbon (combustion)1038
Gaz (moyenne mondiale)598
Charbon super-moderne (charbon pulvérisé et captage et stockage du carbone)217
Hydroélectriqueentre 40 et 70
Panneaux solaires43
Nucléaire12
Éolienne en mer10,9
Éolienne sur terre8,7

Le cas particulier du nucléaire

L’urgence climatique nous pose un triple défi : développer massivement les énergies bas-carbone, pour un coût raisonnable, et tout en privilégiant notre souveraineté. Pour cela nous devons être pragmatiques sur le court terme et nous appuyer sur les moyens immédiatement mobilisables. À savoir : 

  • La sobriété collective, qui paye du jour au lendemain.

  • Les centrales renouvelables, que nous savons construire rapidement, avec très peu d’incertitudes sur les délais et les coûts.

Au contraire, les centrales nucléaires demandent des années de travaux. Malgré les reports et les surcoûts, l'EPR ne fonctionne toujours pas - et le projet dure depuis 15 ans. Nous sommes encore plus sceptiques face aux nouvelles promesses comme celle de  l'EPR2, qui n’a jamais été construit nulle part.
Pour autant, il ne faut pas quitter brutalement le nucléaire ou fermer les centrales par dogmatisme. Chez Octopus, nous pensons qu'elles doivent être entretenues et rentabilisées, le temps qu’il faudra, pendant que les énergies renouvelables se développent et prennent une part de plus en plus importante du mix énergétique français. Ainsi nous restons idéalistes sur le long terme, en rêvant toujours d’un monde 100% vert.

Panneaux solaires

Et si les énergies fossiles n'étaient qu'une parenthèse dans notre Histoire ?

Les énergies dites "vertes" sont en fait les plus anciennes de toutes. Des moulins aux voiliers, en passant par d'ingénieux systèmes de chauffages antiques, les êtres humains ont toujours essayé de maîtriser les forces de la nature pour se déplacer, produire plus et vivre mieux.

Depuis quelques décennies, la crise environnementale nous pousse à redécouvrir et prolonger cette aventure technologique. Et les progrès sont rapides : les énergies vertes sont de plus en plus efficaces, de moins en moins chères et de moins en moins polluantes. De nouvelles sources d'énergie renouvelable pourraient même se banaliser dans un futur proche ; l'énergie des vagues par exemple, ou celle des courants marins, font l'objet d'expérimentations en attendant un potentiel usage commercial.

Avec l'énergie verte moderne, l'Humanité doit écrire une toute nouvelle page de son Histoire collective. Chez Octopus, on compte bien avoir notre mot à dire... Et c'est vous, qui nous donnerez de la voix.


*Tous les chiffres proviennent de l'ADEME, sauf celui qui concerne le nucléaire et qui provient directement du GIEC (rapport de 2018)

Bandeau de fin d'article

Nom

Rôle

Publié le 26 janvier 2023

Retour au blog