Skip to main content

Géothermie : avantages et inconvénients

La géothermie peut être utilisée de deux manières : pour produire de l’électricité ou pour produire de la chaleur. La première utilisation relève plutôt du domaine industriel, et se fait au sein de grosses centrales. La deuxième utilisation relève plutôt des collectivités locales, des particuliers et des entreprises, qui peuvent lancer des projets à leur échelle. Dans cet article, nous aborderons les deux aspects de la question, et chaque fois, nous essayerons de voir quels avantages et quels inconvénients présente la géothermie.

Les inconvénients de la géothermie

La géothermie consiste à exploiter la chaleur du sous-sol. Bien que cette idée soit très ancienne (les premières traces de géothermie remontent à plusieurs millénaires), la géothermie moderne est très récente – notamment celle qui consiste à produire de l’électricité. Cette technologie suscite donc des craintes, des espoirs et beaucoup d’interrogations… Essayons de démêler le vrai du faux !

Les désavantages des centrales géothermiques

Une centrale géothermique fait remonter l’eau bouillante du sous-sol par un jeu de vase communiquant ; d’un côté, on propulse de l’eau dans un forage ; de l’autre, l’eau naturellement chaude des profondeurs remonte le long d’un second puits.

Cette technologie présente encore deux limites facilement imaginables : d’abord les investissements financiers sont assez importants, ensuite le rendement de production d’électricité est assez faible (c’est -à -dire que pour fonctionner, une centrale consomme déjà beaucoup d’électricité).

Par ailleurs, ces centrales posent un autre problème, moins évident au premier abord. Les forages, et l’envoi d’eau sous pression peuvent provoquer des fissures dans la terre, et ces fissures peuvent mener… à des séismes ! Le même problème existe pour l’exploitation du gaz ou du pétrole de schiste, via la (tristement) célèbre fracturation hydraulique. Et la question n’est pas seulement théorique ! Par exemple l’année dernière, en Alsace, le projet de Vendenheim fut abandonné après une série de tremblements de terre indiscutablement liés à l’activité de la centrale…

Ce genre d’accident peut être évité grâce à un travail de prospection et d’ingénierie du sol assez complexe (impliquant des coûts supplémentaires)… Et le risque zéro n’existe pas.

De fait, les centrales géothermiques sont rares en France. Sur le territoire métropolitain, on en compte que deux en activité ; elles se trouvent en Alsace, à Hatten-Rittershoffen et Soultz-Sous-Forêts, et n’alimentent que quelques milliers de foyers.

Inconvénients de la géothermie comme source de chaleur

Heureusement, seules les centrales sont exposées au risque de séismes, qui devient significatif pour les forages entre 1500 et 5000 mètres de profondeur. Mais quand il s’agit simplement d’exploiter la chaleur du sol, les forages sont beaucoup moins profonds – inférieurs à 200 mètres en général. On parle alors de “géothermie de surface”. Le seul risque étant, à ces profondeurs, de provoquer un affaissement de terrain. Mieux vaut donc faire appel à des professionnels avant de creuser !

Pour un particulier, l’investissement pour une installation géothermique reste élevé (en moyenne 15 000€ pour un foyer). Néanmoins, des milliers de Français ont fait le choix de ce chauffage – probablement encouragés par les crédits d’impôts.

Les centrales géothermiques sont des installations chères et complexes. Aujourd’hui, elles sont surtout rentables dans les pays ayant une forte activité volcanique, comme l’Islande ou le Kenya.

Les centrales géothermiques sont des installations chères et complexes. Aujourd’hui, elles sont surtout rentables dans les pays ayant une forte activité volcanique, comme l’Islande ou le Kenya.

Les avantages de la géothermie

Heureusement, tout n’est pas noir dans le monde de la géothermie… Bien au contraire ! Tout laisse penser que cette énergie n’est pas encore arrivée à maturité, qu’elle va se perfectionner, et sans aucun doute, prendre de plus en plus d’ampleur dans les années qui viennent…

La géothermie permet de produire de l’électricité

La chaleur terrestre est une source d’énergie renouvelable – le noyau de notre planète devrait rester chaud encore quelques milliards d’années.

De même, cette énergie est complètement propre et naturelle ; les centrales géothermiques n’émettent pas CO2 pour produire de l’électricité. Par ailleurs, contrairement aux centrales nucléaires, elles ne laissent aucun déchet après utilisation, et n’exigent pas d’importer ni de stocker des combustibles rares ou dangereux.

Théoriquement, cette source d’énergie est disponible pour tous les pays, partout dans le monde – ce qui peut éviter certains conflits politiques comme ceux liés au pétrole. Enfin, contrairement aux énergies vertes comme le solaire ou l’éolien, l’énergie géothermique n’est pas intermittente ; qu’il fasse jour ou nuit, qu’il pleuve ou qu’il fasse grand beau, la chaleur du sous-sol reste identique ! Ainsi, dans le cas d’une transition énergétique globale, la géothermie pourrait servir d’appoint pour compenser les fluctuations du solaire et des éoliennes.

Les avantages de la géothermie pour produire de la chaleur

Pour produire de la chaleur, la géothermie n’offre que des avantages. Certes, pour un particulier, un tel système représente un investissement. Mais une fois installé, la pompe à chaleur permet une réduction de la consommation énergétique pour le chauffage et la production d’eau chaude allant de 30% à 80% ! Sur le long terme, c’est rentable.

De plus, un système géothermique permet de s’autonomiser. Pas besoin de se faire livrer du bois ou du fioul, et le chauffage fonctionne même en cas de coupure de courant !

Mais l’investissement est encore plus rentable quand il est pris en charge par la collectivité, qui fait construire un réseau urbain d’eau chaude ou de vapeur… De tels réseaux, il en existe en Alsace et dans le bassin Parisien, notamment dans la ville d’Ivry-sur-Seine.

En tout, depuis 50 ans, ce sont plus d’un million de foyers français qui se chauffent grâce à la géothermie profonde ! Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car la France compte doubler sa part de chaleur géothermique d’ici 2030 (afin de tenir ses engagements climatiques). Nous devrions donc passer de 20% à 38% d’ici quelques années.

Le chauffage et l’eau chaude représentent 70% de la consommation énergétique d’un foyer… La géothermie permet de “régler ce problème” de manière durable.

Le chauffage et l’eau chaude représentent 70% de la consommation énergétique d’un foyer… La géothermie permet de “régler ce problème” de manière durable.

La géothermie, sans aucun doute, a suffisamment d’atouts pour s’imposer dans le mix-énergétique mondial – surtout si la lutte climatique devient une priorité. Si vous aussi, vous souhaitez encourager la transition énergétique, le plus simple et le plus rapide est encore de choisir un fournisseur d’électricité verte !

Benjamin

concepteur-rédacteur

Publié le 19 janvier 2021

Retour au blog